Libérer sa parole ! | Headshot – Roulette russe | ARTE

Libérer sa parole ! | Headshot – Roulette russe | ARTE

Libérer sa parole ! | Headshot - Roulette russe | ARTE

Amours, inquiétudes, recherche du bonheur dans une société anxiogène : une vivifiante plongée dans l’intimité de la jeunesse européenne, filmée à l’occasion d’une performance théâtrale. Une parole émancipée, improvisée, jouissive et poignante.

"Vous allez mourir pour libérer votre parole. Mourir pour renaître", lance le metteur en scène portugais João Galante à un groupe de jeunes. Avec sa comparse Ana Borralho, ils interrogent dans un jeu de roulette russe mi-symbolique, mi-réel des jeunes adultes âgés de 18 à 23 ans (à chaque fois une douzaine) lors d’une performance théâtrale qui vise à repousser les limites du récit. Pas de tabous. Du réel, du naturel. Celui qui est aspergé de peinture quand l’aiguille perce le ballon fixé au bout du canon d’un pistolet qu’il maintient sur sa tempe doit répondre à une question en faisant le récit d’une expérience personnelle vécue : "Qu’est-ce qui te révolte ?", "As-tu déjà pensé à te suicider ?", "Comment s’est déroulée ta première relation sexuelle ?"…

La gâchette du bonheur
Lola Quivoron et Antonia Buresi captent en plans rapprochés les corps – qui se caressent, se massent, dansent… –, mais surtout les visages de ces jeunes filmés lors de répétitions de la performance Gâchette du bonheur, en tournée à travers l’Europe. Italiens, Africains, Belges, Français, Hollandais, Slovènes, Espagnols ou Autrichiens, tous se livrent à cœur ouvert dans une parole émancipée, improvisée, jouissive et poignante. Celle-ci se renforce au contact des autres témoignages, en puisant l’inspiration ou la force de dire. La parole, en créant du lien, fabrique aussi le groupe. Les récits des uns transforment ceux des autres, les audaces de certains encouragent les prises de risques d’autres. La scène révèle ainsi combien il est dur de se construire dans des sociétés qui divisent, cloisonnent et assignent.

Headshot – Roulette russe
Documentaire de Lola Quivoron et Antonia Buresi (France, 2019, 1h)
#parole #jeune #théatre

[Diffusion jusqu’au 05/02/2021]
Abonnez-vous à la chaîne ARTE https://www.youtube.com/channel/UCwI-JbGNsojunnHbFAc0M4Q/?sub_confirmation=1

Suivez-nous sur les réseaux !
Facebook : http://www.facebook.com/artetv
Twitter : http://www.twitter.com/artefr
Instagram : https://www.instagram.com/artefr

Centro de Investigacion Cultural del Estado Nueva Esparta CICUNE

Eladio Rodulfo González, quien  firma su producción periodística y de todo género con los dos apellidos, nació en el caserío Marabal, hoy en día parroquia homónima del Municipio Mariño del Estado Sucre, Venezuela, el 18 de febrero de 1935. Es licenciado en Periodismo, Poeta, Trabajador Social e Investigador Cultural. El 15 de abril de 1997 creó el Centro de Investigaciones Culturales Neoespartanas (CICUNE). Publica diariamente los Blogs: “Noticias de Nueva Esparta” y “Poemario de Eladio Rodulfo González”. Escribe en los portales poéticos Unión Hispanomundial de Escritores (UHE) Sociedad Venezolana de Arte Internacional (SVAI) y Poemas del Alma, de los cuales es miembro.